Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation

Critique de The Either par Priad

The Either Par Graham McNeill

The Either écrit par Graham McNeill est un audio drama d'une heure, adapté sous ce format après une publication originale sous forme de nouvelle dans l'édition limitée que fut le recueil Meduson. Prenant place trois ans après le massacre d'Istvann, l'audio nous permettra de suivre Tybalt Marr un Sons of Horus qui refusera de s'incliner devant ses frères et se battra jusqu'au bout pour faire entendre sa voix. Mais quel est son message ?

Au travers de cet audio drama, Marr apparait comme un Sons of Horus solitaire ayant pour seul but de montrer de quoi il est capable face à des grosses pointures comme Abaddon ou encore Horus Aximand. Loin d'un Space Marine geignard en recherche de reconnaissance, c'est un Space Marine raisonné dont le seul but est de terminer ce qui avait été commencé avec Istvann. Recherchant inlassablement ses frères loyalistes pour les détruire, il pourchassera sans relache les Légions Brisées (Iron Hands, Salamanders...).
Se présentant comme une némésis de choix pour Shadrak Meduson, Marr mettra tout en oeuvre pour contrecarrer les plans de cet Iron Hand qui pourrait bien affecter la bonne poursuite de la croisade d'Horus. En réalité la connaissance de Marr pour son ennemi lui donnera une vision plus réelles de ses moindres faits et gestes et c'est en recollant toutes les pièces du puzzle qu'il s'alarmera de l'impact de Meduson sur l'avancée vers Terra.

Rappelons que Shadrak Meduson, tout comme Nathaniel Garro, reste un personnage emblématique de la série, notamment pour avoir tenté trois assassinats sur des Primarques combattant au côté d'Horus. C'est donc un personnage auquel il faudra se méfier et Marr l'aura bien compris. Pourtant il sera difficile de convaincre ses frères du Mournival que Meduson ne doit pas être sous-estimé. Pourtant n'ayant pas encore eu la chance de croiser Meduson autant de fois que Garro, le récit ne viendra pas combler tous les blancs et le principal message restera qu'il est un personnage important ayant le pouvoir de faire vaciller l'issue du conflit.

L'audio au style très narratif donnera lieu à certaines scènes de choix impliquant certains membres du Mournival. Les dialogues pourront être mouvementé par moment car notre héros aura du mal à être pris au sérieux. Cette atmosphère pleine d'orgueil épousera bien le ton de l'histoire, Marr étant un Space Marine ayant tenté de briller à de nombreuses reprises, mais sans succès. L'audio abordera d'ailleurs son rejet de faire partie du Mournival. Il faut dire que Marr subit la comparaison avec son éternel ami Verulam Moy, un personnage qui sera trop brièvement mentionné dans le récit mais qui aura néanmoins une importance cruciale pour comprendre le comportement de Marr. Il faudra d'ailleurs revenir à l'origine de la série avec L'Ascension d'Horus pour illustrer mon propos, et si comme moi vous n'avez pas une mémoire de tous les instants, il sera nécessaire de faire quelques recherches préalables.

Tybalt Marr (The Either) et Verulam Moy (The Or) furent Capitaines commandant deux compagnies différentes de Luna Wolves avant que l'hérésie n'émerge. Leur surnom combiné (Either Or) se traduisant littéralement par "l'Un ou l'Autre", rendra honneur à leur ressemblance et leur profonde amitié. Cependant c'est sur Meurtre et consécutivement sur la Lune de Davin que Moy démontrera sa valeur, lui permettant d'accéder à l'élite entourant Horus Lupercal, tandis que Marr restera dans l'ombre. Ce n'est qu'après la mort de Moy que Marr se retira pour devenir un Space Marine solitaire et c'est peut être cet isolement qui le poussa plus tard à trouver un nouveau sens à sa vie, tuer Shadrak Meduson coûte que coûte. Un personnage tellement badass qu'Alpharius lui même aurait emprunté son apparence à ses propres fins.

C'est bien cette haine pour l'Iron Hand qui animera tout le récit. L'ouverture superbement maitrisée par McNeill mettra en exerbe la folie de Marr, torturant un Iron Hand et le détruisant moralement en lui annonçant avoir tué Meduson. Mais c'est lors de la rencontre avec le Mournival un peu plus tard que nous apprendrons la survie de ce dernier. Le sang de Marr ne fera qu'un tour et il reprendra alors sa chasse avec toujours autant d'exaltation.

On pourra reprocher au récit sa narration trop présente à certains moments, mais les dialogues viendront équilibrer cette impression bien souvent. Avec un tel contexte, l'intérêt de l'histoire résidera dans le personnage de Marr, mais l'auteur viendra ajouter un peu d'action dans les dernières minutes. Une scène qui mènera notre héros à rencontrer Horus face à face et à s'exprimer sur le danger que Meduson représente.
Prenant au sérieux l'avertissement de Marr, Horus n'hésitera pas à ralentir son emploi du temps pour Terra afin de prêter ses forces à notre héros et finalement mettre fin au exaction de Shadrak Meduson.

Mais ceci est une autre histoire car l'on ignore toujours ce qu'il advint de lui et la division des forces d'Horus pour le trouver et l'assassiner affecta les ressources à disposition pour attaquer Terra, comme expliqué dans cet audio drama. C'est donc avec cet effet papillon que tout semble se jouer. Les bonnes stratégies de Meduson ayant mis à mal la croisade d'Horus, il deviendra une cible de choix à abattre, mais aussi une priorité. Cependant les forces misent à disposition pour sa poursuite affaiblir la capacité du Maitre de Guerre à remporter la victoire sur Terra, les forces restantes n'étant plus si décisives.

Dans le même ordre idée la ressemblance entre Horus Aximand et Horus Lupercal devenant de plus en plus forte, on se demandera pourquoi l'auteur soulignera cela avec autant d'insistance. Peut être une pièce du puzzle qui se met en place pour plus tard.

The Either est un bon audio drama nous dépeignant les traitres comme un groupe qui est sur de gagner la guerre, et c'est bien cet orgueil qui risque de les contredires. Bien heureusement, il se trouvera dans leur rang Marr, un personnage qui ne se laissera pas duper par l'impression somme toute apparente que la croisade est sous controle. Graham Mcneill convainc par les choix de notre héros et met en place certaines pièces du puzzle qui pourraient s'enclencher bien plus tard dans la série. The Either souffrira finalement du manque de contexte donné à l'auditeur. Ce n'est personnellement qu'après plusieurs recherches sur le sujet que j'ai su mieux appréhender le comportement de Marr mais aussi avoir une meilleure compréhension du danger que Meduson représente. Shadrak a été référencé plusieurs fois dans les dernières oeuvres que j'ai eu la chance de parcourir, cependant il reste encore en moi cette sensation de ne connaitre ce personnage qu'à travers un tel référencement et le voir dans une nouvelle pourrait grandement aider les lecteurs qui comme moi commencent à crouler sous le nombre de personnages secondaires.
Finalement l'audio restera tout de même une bonne pioche donc qui se présentera comme un prélude à La Bataille de Molech efficace, plutôt qu'un spin off sans saveur, faisant avancer l'histoire du côté des Traitres.

Les plus

  • Le personnage de Tybalt Marr, sa voix, son dévouement.
  • Le caméo d'Horus.
  • On appréciera les détails sur la temporalité (3 ans après Istvann, alors qu'Horus est sur le point de se rendre sur Molech).
  • Le mournival parlera peu mais ça fait plaisir de savoir qu'il n'a pas complètement été oublié.
  • Une histoire se concentrant uniquement sur les Forces traitres, Shadrak étant mentionné sans être présent.

Les moins

  • Des sons parfois peu convaincants.
  • La voix d'Horus n'a aucun charisme et n'est pas adaptée au personnage du Maitre de Guerre.
  • Le récit a plus d'impact sous son format original (nouvelle) du à une narration trop lourde en audio.
  • Meduson n'ayant été que très peu abordé dans la série jusqu'à présent, il vous faudra faire des recherches pour comprendre parfaitement les enjeux de cette chasse.
3.5/5
Avec un contexte aussi complet, on se demandera même comment l'auteur a pu inclure autant d'éléments sans parfaitement les expliquer. Il faudra donc passer par la case recherche pour ne rien manquer de cet audio mêlant en réalité plusieurs trames.
Si vous avez aimé :
Donnez votre avis :