Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Knights of the Imperium par Graham McNeill

Si vous étiez cachés dans votre grotte sous Calth ces derniers jours, vous avez peut-être manqué cela :

A l’époque glorieuse de la Grande Croisade, les mondes chevaliers perdus pendant des siècles furent rattachés à l’Imperium naissant. Pilotée par un noble, née de technologies oubliées, chaque armure de chevalier est une arme à part entière.

Pourquoi je vous parle de hobby ? Car ces Chevaliers Impériaux représentent un renouveau en matière de fluff.
En effet, bien que le concept reste le même que celui du Codex Titan Legions 1990, le background a été considérablement développé, donnant naissance à une nouvelle branche dans l’univers de Warhammer 40 000 ainsi qu’à une nouvelle armée jouable pour le jeu de plateau.
Vous avez déjà eu l’occasion de croiser ces machines dans Mechanicum si votre mémoire n’est pas trop ratatinée comme la mienne après tant d’heures de lecture !

Tous les Chevaliers luttent aux côtés des armées de l’Imperium. La plupart font partie d’une maison, affiliée soit à l’Imperium, soit à l’Adeptus Mechanicus, mais certains choisissent de s’en détacher et d’être maîtres de leur destinée, on les appelle les sans-fief.

Voilà une nouvelle piste de lecture qui risque d’être intéressante que se soit d’un point de vue fluff que d’un point de vue roman, car oui, Graham McNeill est l’auteur d’un roman d’une centaine de page qui met en avant les Imperial Knights de la maison Cadmus lors d’une invasion de Tyranides. L’occasion d’apprendre plus sur un héraldique et de voir de quels bois se chauffent ces mini-titans.

Par ailleurs, sur le blog de la Black Library l’auteur dévoilait aussi le fait que les femmes auraient un rôle très important dans ce roman, permettant ainsi une évolution dans le style et l’univers.
Beaucoup d’attente de ma part concernant ces chevaliers, mais surtout beaucoup de curiosité. C’est pour cela que je me suis procuré le roman en question ainsi que le livre  The Imperial Knights Companion. L’Adeptus Mechanicus mélangé à de la chevalerie, le tout narré par McNeill. J’en suis !

Knights of the Imperium par Graham McNeill

Sources :  Games Workshop — Black Library - BOLS