Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Critique de La Voie du Guerrier par Priad

Publié le Samedi 7 septembre 2013 | 3 corrections après publication

Sa pierre-esprit devenait comme un charbon ardent sur son cœur. Tout ce qui l’entourait lui apparaissait clairement, fortement contrasté et, en cet instant, Korlandril ressentit l’envie irrépressible de tout détruire. Le besoin de semer le chaos, de répandre le sang, d’ôter la vie le submergea. Il ne pourrait pas prendre une autre inspiration sans frapper.

Nous racontant une partie de la vie de Korlandril, La Voie du Guerrier est le premier tome d’une trilogie consacrée aux Eldars. Les romans sur les xenos étant bien rare et demandant pas mal de connaissances du fait de leur background très complet, j’ai alors entamé ce roman avec une certaine appréhension. Après quelques dizaines de pages seulement on se rend compte que l’on tient là un très bon livre. En voici la critique.

Embrasser la voie du guerrier, c’est entamer un chemin difficile et violent. C’est se détacher de ce que l’on était, oubliant les souvenirs qui nous caractérisaient, pour se découvrir dans le sang et l’ardeur du combat. Car devenir Guerrier Aspects nécessite de se sacrifier à l’exercice du contrôle de soi, entre guerre et paix. Notre héros d’ailleurs rencontrera certaines difficultés pour maitriser son masque de guerre, autrement dit sa capacité à se détacher du combat lorsque la bataille est terminée.

Empli d’ésotérisme et de fluff, ce livre nous fait découvrir avec grande aisance la race des Eldars. Prenant place sur le vaisseau-monde d’Alaitoc, nous allons suivre Korlandril dans l’apprentissage de sa voie, apprentissage qui ne démarrera qu’après le premier quart du livre, nous laissant apprécier les motivations qui l’ont poussé à se tourner vers cette voie.

Ce qui surprend au premier abord est le style de Gav Thorpe, complètement à l’aise pour nous dépeindre des personnages touchants et vivants, on se surprend à se lier d’amitié pour notre héros dont le destin nous passionnera de bout en bout. Ne subissant aucune baisse de régime, ce roman plutôt court se divise en plusieurs parties, nous faisant vivre à la fois l’entrainement de notre héros puis ses premiers pas dans la bataille. Allant de surprises en surprises le livre nous fait appréhender la voie du guerrier avec beaucoup de subtilités, nous faisant ressentir les plus profonds troubles de notre héros.

Le livre recèle d’ailleurs de nombreuses informations. Le fan aura l’occasion de découvrir plus en détail la formation d’un guerrier Eldar et le fonctionnement des temples. L’auteur nous gratifie aussi de l’histoire Eldar, en nous contant en chaque début de chapitre sur quelques lignes les légendes de cette race. Le livre s’apprécie d’autant plus que le fluff est toujours glissé dans un contexte approprié, pas étonnant lorsque l’on sait que Gav Thorpe est un des auteurs du Codex Eldar.

Le roman nous retransmet sans effort les émotions de notre protagoniste, parfois à la limite du supportable. Korlandril est un Eldar en pleine recherche qui n’aurait jamais imaginé ce qu’il adviendrait de lui. Sentiment très ambigu s’il en est, la fin est à la fois prévisible et très originale.

De l’amateur au fan de fluff, La Voie du Guerrier contentera tout le monde. Bourré d’information nous permettant de croire encore plus à l’existence de cette race et de ses mœurs, le roman nous fait vivre les moments les plus agités de Korlandril aux côtés de seconds rôles solides.

Les plus

  • Au-delà de personnages remarquablement mis en scène, c’est l’ambiance générale qui opère avec efficacité.
  • L’intérêt fluffique est évident et le fan en aura pour son compte.
  • Le style de Gav Thorpe est excellent, surtout pour nous conter les scènes clefs qui cèleront le destin de Korlandril.
  • La fin pourra décevoir, restera qu’elle est audacieuse et qu’elle a le mérite de faire réfléchir sur la manière d’appréhender les tomes suivants.

Les moins

  • Définitivement trop court, certaines ellipses auraient pu être comblées facilement avec le talent de l’auteur.
3.5/5
Premier tome d’une trilogie ambitieuse, La Voie du Guerrier est une excellente entrée en matière, nous faisant découvrir les origines et l’organisation des Eldars au travers d’une plume de qualité. L’auteur sait de quoi il parle et cela se ressent pour notre plus grand plaisir.