Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Critique de Astorath The Grim : Redeemer of the Lost par Priad

Publié le Lundi 1 décembre 2014 | 1 révision avant publication | 2 corrections après publication

Une eshort sur Andy Smillie qui ne traite pas des Flesh Tearers ? Certainement mais les Blood Angels ne sont pas loin dans ce cas là. Avec Astorath redeemer of the lost, l’auteur écrit sur un des personnages les plus mythiques de la 9ème, le Grand Chapelain Astorath, aussi connu sous le nom de ‹L’Inflexible›.

Ayant pour double tâche d’encadrer les Blood Angels ayant succombés à la rage noire, il administre aussi le coup de grâce à ceux qui ne sont plus capable de se contrôler. Avec cette eshort, l’auteur va nous parler de ce personnage mais aussi du poids de sa tâche, car mettre fin à la vie d’un frère de bataille n’est jamais simple.

Sans vraiment passionner avec son histoire, Andy Smillie a surtout pour objectif de vous faire découvrir ce héros Blood Angel dont tout le monde craint sa présence, bien souvent synonyme de mort. C’est donc avec beaucoup de descriptions que l’auteur nous raconte le devoir d’Astorath (en plein exercice de ses fonctions). Avec 1000 mots, on ne s’étendra pas trop sur le sujet et l’auteur préférera rester assez mystérieux dans son approche, comme s’il n’avait pas vraiment le souhait de vous en dire trop, vous poussant alors à effectuer vos propres recherches sur le sujet. Un choix qui pourra aussi décevoir car un tel protagoniste mériterait bien plus qu’une simple eshort tant les possibilités sont infinies.

Amit, Seth, et maintenant Astorath, Andy Smillie n'en finit plus de nous dresser le portrait d'une légion maudite à travers ses personnages les plus importants. Une bonne pioche une fois de plus malgré la frustration de ne pas en avoir plus.