Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

L'Écho du Warp #1 "La vérité passe par le Chaos"

+++ TRANSMISSION DU PROTOCOLE D’IDENTIFICATION :  INVESTIGATEUR HEIMILH ASTORIAS +++

Émetteur  : Investigateur Heimilh Astorias, inquisiteur renégat, anciennement affilié à l’Ordo Xenos
Destinataires  : Reclusiens et autres adeptes
Parchemins étudies :  La Trilogie des Night Lords — Les anges des tenebres…
Date :   0 378 014 M3

Crédo du jour : « Le chaos est souvent source de vie… Alors que l’ordre ne génère que l’ennui.»

Adeptes du Reclusiam,

Vous pensez peut-être que vous avez choisi de lire mes études sur notre galaxie… Vous vous trompez lourdement ! C’est moi qui vous ai trouvé ! Dans quel but ? Vous l’ignorez pour le moment. Mais cela dépendra fortement de votre allégeance.

Depuis plusieurs siècles, je parcours les parchemins relatant les batailles, événements marquants et actions déterminantes de ces derniers millénaires. Cette étude m’a permis d’avoir une vision systémique de la galaxie, et mon récent reniement du trône d’Or m’apparaît de plus en plus justifié, même si je ne prête pas allégeance aux puissances de la ruine (Je confesse que j’entends le murmure de Slaanesh à mes oreilles régulièrement…)

Mais ma tâche ne consiste pas qu’à étudier et recenser l’histoire de l’humanité, afin d’en percer les mystères… pour les soumettre à la lumière du Faux Empereur !

Peut-être avant…Quand je servais l’Impérium ! Il y a plusieurs décennies de cela. J’étais alors un inquisiteur de l’Ordo Xenos. Je tâchais de suivre l’exemple de Gideon Ravenor, d’étudier les ouvrages de Gregor Eisenhorn , et je traquais la moindre information concernant le mystérieux Inquisiteur Sigma. Aux yeux de tous, je n’étais qu’un commémorateur avide de savoir. J’ai suivi quelques campagnes de la Garde Impériale, où j’ai pu étudier, entre autres, Le 1er et Unique de Tanith dans les mondes Sabbat, et quelques croisades de l’Adeptus Astartes… J’ai pu croiser la route du chapelain investigateur Boréas des Dark Angels, qui m’a beaucoup appris sur les techniques d’interrogatoire. Une couverture qui me permettait d’approcher l’ennemi de manière discrète, tout en apprenant beaucoup de lui. L’Ordo Xenos avait mis à ma disposition un chasseur furtif, indétectable aux radars, et n’émettant pas de signature Warp : Le Lux Tenebrae… Un vaisseau que je possède encore et qui contribue grandement au fait que je sois insaisissable !

Astorias

Insaisissable oui, mais pas pour tous… Je fus repéré et abordé par un vaisseau des Night Lords : Le Convenant of Blood ! Mis en esclavage, j’ai secrètement glané des informations concernant ce mystérieux chapitre afin de les retourner contre lui. Mes aptitudes furtives m’ont permises de mettre la main sur des archives d’une qualité exemplaire ! Trois rouleaux de données sur la première griffe, recensées dans l’excellente trilogie de l’Epistolier Dembsky-Bowden (Le Chasseur d’Âmes, Le Pilleur de Sang et Le Traqueur Stellaire). Bien que loyal à l’Empereur à ce moment là,  Je fus surpris d’avoir apprécié des personnalités comme Talos, Xarl, Uzas, Cyrion et Mercutian, pourtant chacun d’entre-eux étant un meurtrier sanguinaire, génocidaire, sadique, malsain et par conséquent, bien peu recommandable. Pendant un temps, j’ai pensé que ces ouvrages étaient maudits, et que l’influence du Warp se faisait sentir sur mon esprit.
Et puis, j’ai compris.

Aussi sanguinaires soient-ils, ces guerriers étaient libres d’agir comme ils l’entendaient ! Ils n’étaient pas embourbés dans un codex rédigé par un Primarque obtus terrassé par une simple aiguille. Ils ne glorifiaient personne, à part leurs propres motivations, et agissaient uniquement en fonction de celle-ci ! C’est à leurs cotés que je vis la lumière : l’obscurantisme vient de l’Impérium ! La prétention du Dieu cadavre qui voulut gouverner la galaxie, sans être capable de tenir sa propre progéniture ! Je me remis en mémoire des personnalités comme le capitaine Uriel Ventris des Ultramarines, qui ne prit la mesure de ses capacités qu’à partir du moment où il fut banni par son Chapitre. Un être faible et sans saveur à mes yeux, même si ses actions furent recensées par l’excellent maitre Archiviste McNeill. Les Justicars Alaric et Hypérion, Chevaliers Gris de leur état, redoutables et puissants, pourtant enchaînés par des vœux qui n’ont pour seul et unique but de contenter l’Empereur, puisqu’ils ont plusieurs fois exterminé des populations entières pour la simple raison qu’elles avaient été mises au courant de leur existence. Et que dire des Chapitres comme les Black Templars ou les Iron Hands, si enchaînés par leurs croyances qu’ils en sont rendus à ne plus tolérer la faiblesse de ceux qu’ils sont censés protéger ?

Bien évidemment, je fus torturé par les Night Lords. Et ce de nombreuses fois ! Ils rirent tout d’abord, quand ils découvrirent que j’étais un Inquisiteur. Puis se ravisèrent quand ils se rendirent compte que je reniais l’Impérium ! Il me libérèrent et me rendirent le Lux Tenebrae !

« Nous avons le même objectif désormais. Tu es libre de faire tomber l’Impérium, de la manière qu’il te plaira ! » Me dit un mystérieux prophète…

Et me voilà de nouveau cheminant à travers les différents segmentums, à la recherche d’informations qui pourraient précipiter la chute de l’Impérium. Je ne suis pas un guerrier, mais je peux causer beaucoup de dégâts grâce à ce que je sais désormais. Ne dit-on pas d’ailleurs que le savoir, c’est le pouvoir ?

  • Publié le Dimanche 25 mai 2014
  • 3 corrections après publication
  • Par ₹ Heimilh ₹