Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Exterminatus : un fan film qui divise

Les fan films sur l’univers de Warhammer 40K ne sont pas légion, et pour cause, ils nécessitent généralement pas mal de travail sur les costumes et les effets visuels. Celui qui nous intéresse aujourd’hui avait de quoi faire rougir les fans. Entre un Dark Angel joué par Jerome Le Banner, kick-boxeur professionel français et certains effets spéciaux effectués en coopération avec The Lord Inquisitor, un autre fan film de très grand envergure avec ADB au script, Exterminatus posait déjà certaines attentes.

Ce projet fan-film fut donc lancé il y a plusieurs années de cela par Paul Doucet. Cependant adapter les horreurs du 40ème millénaire à l’écran est une idée audacieuse, et qui mérita donc un support financier de la part des fans, afin qu’Exterminatus puisse voir le jour. Obtenant les fonds nécessaires à sa réalisation (selon le cahier des charges de l’époque), le projet démarra donc sur de solides bases et c’est donc après 5 années d’attente qu’Exterminatus se présente finalement à nous.

L’une des premières actualités écrite pour le Reclusiam fut celle du projet Exterminatus, présentant le souhait du réalisateur de mettre en images une histoire de Space Marine faisant face à l’inéluctable couperet que représente un Exterminatus pour une planète. C’est donc 5 années plus tard que nous écrivons ces lignes afin de vous laisser découvrir ce fan-film de 7 minutes par vous-même.

Pourtant sorti il y a de cela quelques semaines, ce fan-film Warhammer a reçu de vives critiques. Entre un jeu d’acteur moyen, des costumes peu convaincants, des scènes qui manque de tension et un narrateur qui nous décrit ce que l’on voit à l’écran, difficile de réellement croire à cet univers. Ces années pour mener à bien ce projet ont probablement été chaotiques et Paul Doucet a surement dû faire certains choix et sacrifices pour en arriver là.

Ayant soutenu le projet au travers du financement participatif à l’époque, je ne peux cacher la déception qu’est Exterminatus, et comme les avis divergent sur la question, n’hésitez pas à partager votre ressenti dans les commentaires. Après tout nous partageons tous le point commun d’aimer cet univers, et nous lui rendons tous honneur à notre façon.

En attendant, si vous êtes restez sur votre faim voici une autre production dans la langue de Goethe et une histoire plus proche de l’Inquisition. Avec 1h40 au compteur vous avez de quoi faire :

  • Publié le Samedi 2 juillet 2016
  • 4 révisions avant publication
  • 3 corrections après publication
  • Par ♦ Priad ♦