Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Inquisition

Hereticus

Sur d’innombrables mondes, la Sainte Inquisition mène une guerre sans merci contre les plus ignobles ennemis de l’Imperium : aliens, renégats, et hérétiques. Lorsqu’un affrontement contre un ancien ennemi se transforme en un danger mortel, l’Inquisiteur Eisenhorn doit prendre une décision terrible s’il veut sauver la vie de ses précieux alliés. Mais jusqu’où un homme peut-il frayer avec le Chaos avant de devenir la chose même contre laquelle il a juré de lutter ?.
4/5

Hereticus est un très bon livre, un condensé d’action qui satisfera le fan de l’Inquisition. C’est aussi un livre sonnant la fin d’une trilogie, la fin d’une époque et d’une équipe qui ne sera plus jamais la même. Ouvrant sur la trilogie suivante qu’est celle de Ravenor, la saga d’Eisenhorn nous ...

Malleus

Au 41e millénaire, les ennemis de l’Humanité sont nombreux, ils sont partout, et par-dessus tout, ils sont dangereux. Alors que les guerriers de l’Empereur affrontent leurs adversaires armés seulement de leur foi et de leurs bolters, la Sainte Inquisition agit dans l’ombre et traque les menaces les plus insidieuses : psykers renégats, xenos, et démons. L’inquisiteur Grégor Eisenhorn devra débusquer et vaincre ses ennemis, ou faire face à la fureur de ses supérieurs de l’Ordo Malleus.
4.5/5

Après un premier livre excellent, Dan Abnett nous en donne plus dans celui-ci. Malleus ne supplante pas seulement le premier, il supplante tous les autres livres de l’Inquisition.

Xenos

L’inquisition est une organisation drapée de mystère, qui surgit de l’ombre pour pourfendre les ennemis de l’humanité. L’inquisiteur Grégor Eisenhorn doit faire face à une vaste cabale interstellaire, et aux sombres machinations de démons du Chaos. Et si sa mission n’était pas suffisamment ardue, il doit aussi se mettre en chasse d’un ancien artefact d’une puissance inouïe, connu sous le nom de Necrotech.
4.5/5

Xenos n’est qu’une entrée en matière, mais quelle entrée en matière. Une affaire poignante d’une rare intensité à recommander sans modération.

Pages