Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Critique de The Tranzia Rebellion - Episode 9 par Priad

Publié le Lundi 5 janvier 2015 | 3 révisions avant publication | 1 correction après publication

Après le terrible épisode 8 qui ne faisait pas avancer la trame et nous répétait inlassablement les mêmes sons en y ajoutant en plus des acteurs peu convaincants, nous voici repartis pour un tout nouvel épisode. Je dois dire que mes attentes ont vraiment chuté d’un seul coup, car le radio play semblait être une bonne idée. Pourtant après la perte de rythme des épisodes précédents, il faut rajouter à cela que l’histoire a carrément fait du sur place. On a même la fâcheuse impression de retourner en arrière avec cet épisode 10 qui ne daigne guère remettre la série sur la voie.

Oh non, car le format radio play avait su faire de belles promesses au départ, malgré un scénario qui se mettait en place lentement. Mais là il n’y a vraiment plus rien à sauver et l’auteur en charge ici, Gav Thorpe semble avoir perdu toute motivation pour nous divertir. Il me sera donc difficile de vous en décrire le contenu comme cet épisode ne contient rien qui n’ait pas été vu auparavant. Il se présente en trois parties, tout comme le précédent.

Nous verrons le traitre en plein dialogue avec une voix résonnant dans sa tête, à moins qu’il soit face à un Tau à ce moment-là (ce qui reste crédible dans l’idée). Le dialogue ne nous apprendra strictement rien, les deux voix s’échangeant des formalités du 41ème millénaire. Nous n’en saurons pas plus sur les motivations de ce personnage qui semblera perdu.
La suite de l’aventure nous permettra d’accompagner Mekatus et la Sœur de Bataille (encore une fois tout comme la seconde partie du précédent épisode). Nous aurons droit à un court échange, mais l’on voit que Gav Thorpe ne s’est pas concentré sur cette scène qui n’avait pas trop sa place dans ce radio play.
La dernière partie reviendra à nos deux compères du début discutant tranquillement sur le sens de la trahison (même si l’on aura du mal à comprendre le langage Tau).

C’est donc encore un très mauvais épisode qui nous est donné d’écouter. Sans fond ni engagement de la part de l’auteur, on a la sévère impression que cette «commande» n’avait pas lieu d’être mais qu’il a fallu combler 8 minutes dans cette passionnante histoire. Il n’y a plus aucune curiosité de ma part sur ce qu’il va arriver et le radio play a droit ici à une très mauvaise publicité. Il sera difficile de changer ce jugement mais ce n’est pas terminé car il nous reste encore 4 épisodes à écouter. Une chose est sûre, la rébellion de Tranzia qui devait être un conflit planétaire sonne plus comme une guéguerre de cours de récré qui va s’achever avec un duel de bille.

Les plus

  • Euh... je vais passer mon tour là.

Les moins

  • La durée qui n'aide pas le rythme.
  • L'auteur qui nous pond des dialogues soporifiques.
  • Les sons qui restent plutôt absents dans cet épisode.
  • Les acteurs qui ne croient plus en leur personnage.
  • Une histoire qui marche à reculons.
  • Bref tout.
1/5
Impossible de passer outre le manque de nouveauté. La trame est devenu un néant sans fond nourri par la démotivation des auteurs à faire briller cette série qui fut prometteuse à ses débuts.