Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

L'Alpha Légion, toujours plus de mystères

Si une légion est bien connue pour ne pas faire parler d’elle, c’est bien l’Alpha Légion.

Il n’y a eu aucun séminaire concernant directement l’Alpha Legion, mais on a pu glaner quelques maigres informations à droite à gauche. Dans le plus pur style de leurs manigances.

La première mention que j’ai eu était celle de John French qui expliquait avoir voulu écrire sur leurs méthodes de combats, donner un exemple de leur stratégie face à un ennemi d’envergure. Mais comme expliqué auparavant, il s’est tourné vers Ahriman devant son éditeur dubitatif, et nous n’y avons pas perdu au change.

La deuxième mention fut par un fan qui demandait lors du séminaire Horus Heresy dont le thème était la trahison, si on allait de nouveau entendre parler d’agents infiltrés dans les différentes compagnies Space Marines. Question sensible puisque Laurie Goulding a bien précisé qu’il y avait plusieurs interprétations possible des évènements racontés dans Légion. Et qu’aux vues des dissenssions entre les deux têtes principales de l’Hydre, tout était possible. Il ajoutait même qu’un espion infiltré pouvait ne pas recevoir de communications pendant plusieurs années, dès lors la fiabilité d’un réseau à l’échelle galactique peut être facilement remise en cause, surtout en pleine crise majeure.

Pour finir, la novella The Seventh Serpent était disponible sur l’evenement. Une publication que nous n’attendions pas tellement Graham McNeill avait été mystérieux à son propos lors de notre interview avec lui. En tout cas, avec une telle couverture montrant des Space Marine en armure Alpha Legion se tirant dessus, on peut dire que le mystère de leurs agissements reste un très bon filon narratif. Vous en saurez plus avec notre critique dont Priad se chargera.