Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Critique de Les Anges Déchus par Maestitia

Publié le Jeudi 7 juin 2012

Intérieurement, Zahariel soupira de soulagement. Il regrettait d’avoir dû forcer la main de Luther, mais il était certain qu’avec le temps, le maître de Caliban lui pardonnerait. L’archiviste s’inclina devant Luther, puis opina de la tête respectueusement en direction du général Morten et de la magos Bosk, avant de quitter rapidement la salle.
Sa conscience était claire. Au nom de l’Empereur et pour l’honneur de sa légion, les Dark Angels de Caliban entraient en guerre.

Voici la suite du roman Le Retour Des Anges, avec une belle ellipse narrative qui nous mènera directement lors de l’Hérésie du Maître de Guerre Horus.

Alors que le Lion apprend la rébellion de son frère, Primarque des Luna Wolves, rebaptisé en Sons of Horus, il décide de contrer ses ambitions fratricides en interceptant un monde purement stratégique. Par ailleurs , il choisira de scinder ses forces en deux parties : l’une restera à ses cotés afin de prendre le contrôle de la planète de tous les enjeux, alors que le reste devra retourner sur Kaliban pour former le plus grand nombre de Space Marines en un temps imparti, afin de renforcer au plus vite l’expédition de Lion El’Jonson.

Le récit sera donc divisé en deux tout le long. Avec le Primarque on découvrira à quel point son enfance dans la jungle l’a isolé socialement, même avec ses plus fidèles amis. On admirera aussi sa qualité de stratège qui fait tant sa renommé, au même titre que Roboutte Guilliman des Ultramarines.

Mais la partie la plus intéressante se passera sur Kaliban, des secrets émergeront des grimoires ancestraux et les étranges cultes seront de plus en plus visibles. Car un mal profond réside dans les entrailles même du monde des Dark Angels. Luther, second du Lion, laissé sur Kaliban, frustré de ne pas combattre à ses cotés, mènera une enquête avec quelques frères de confiance au sujet de mutineries au sein de la population qui prennent de plus en plus d’ampleur et causent d’énormes dégâts aux installations appartenant à l’Imperium.

L’avenir de Kaliban sera scellé dans ce roman et les Dark Angels devront en assumer les conséquences, jusqu’à la fin des temps.

Les plus

  • Une narration supérieure au précédent, qui renoue avec les Astartes tant délaissés.
  • Les mystères de Kaliban enfin révélés ! Une belle investigation malgré quelques difficultés de compréhension, du bon fluff à se mettre sous la dent.
  • Un Lion au portrait psychologique dérangeant et intrigant le poussera à faire certains choix jusque là inexpliqués.
  • Le dernier dialogue du livre m’a laissé un beau rictus.

Les moins

  • Les Astartes sont là, mais c’est bien Kaliban le coeur du roman, donc c’est une enquête avant d’être une bataille.
  • L’intrigue directrice perd parfois un peu son souffle et la tirade finale d’explication nécessite relecture….
  • Une énorme ellipse narrative, on aurait aimé plus de flash back.
  • Les personnage du premier tome se retrouve dans celui-là mais sont séparés, autant dire qu’on perd un peu l’intérêt de les revoir finalement.
3.5/5
Ce roman relève le niveau du premier en explorant les secrets des Dark Angels et de leur Primarque, le tout dans une enquête captivante mais parfois molle et maladroite.