Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

L'Écho du Warp #6 : "Le choix des armes"

+++ TRANSMISSION DU PROTOCOLE D’IDENTIFICATION :  INVESTIGATEUR HEIMILH ASTORIAS +++

Émetteur :  Investigateur Heimilh Astorias, inquisiteur renégat, anciennement affilié à l’Ordo Xenos
Destinataires : Reclusiens et autres adeptes
Parchemins étudies : Le Sang d’asaheim
Date : 0 679 014 M3

Crédo du jour :  « Le chaos n’est qu’un principe méconnu de l’ordre.»

- Du sang de Loup pour ma hache ! Yargol s’agite de plus en plus : il a senti l’approche de l’ennemi.
Les World Eaters ne sont pas connus pour leur infinie patience.
J’entends murmurer d’étranges cantiques et me retourne. Ils viennent de Linus, le Word Bearer se prépare à tuer sa main déjà posée sur son lance-flamme lourd.
 — Je vais réchauffer les os glacés de ces chiens à ma façon , murmure-t-il…
Carsten et Asgeir observent le cuirassé en approche.
 — Il n’a toujours pas ouvert le feu sur nous. Cela n’est pas normal ! s’étonne Asgeir.
 — Ce genre de vaisseau est toujours accompagné d’une flotte. Que fait-il tout seul ici ? demande Carsten à son tour.
 — Maitre Astorias, une communication en provenance de la plateforme de commandement du Spatioport.
 — Passez-la-moi sur mon canal sécurisé !
 — Gzzz..gzzz.. Astorias ! ..gzz… je suis Ulgor Radek, connétable de ce spatioport ! ..Gzz…Gzz.. rappelez-vous, nous vous avons donné l’autorisation de vous arrimer à notre spatioport afin de réparer votre vaisseau suite à l’attaque des loyalistes à son bord..gzz.. L’heure est venue pour vous de payer votre dette. Un vaisseau contre un vaisseau…Gzzz ! Nous voulons le croiseur Space Wolf !
 — Mais, il ne m’appartient pas !
 — ..Gzz.. Pas encore.. Gzz.. vous allez le récupérer pour nous.
- Je suis Inquisiteur, pas mercenaire !
 — Vous étiez un Inquisiteur autrefois. Aujourd’hui une escouade vous a été attribuée alors servez-vous en et prenez ce vaisseau.
 — Une seule escouade ne suffira pas et vous le savez, répondis-je avec une point d’agacement dans la voix.
 — Gzz… Vous êtes peut-être compétent en matière de recherche et d’interrogatoire Astorias, mais la stratégie militaire vous échappe complètement. Ce vaisseau est seul et il n’a pas encore ouvert le feu sur nous. Aucun module d’atterrissage n’a été largué. S’il devait nous attaquer nous serions déjà en plein chaos. Par ailleurs, un bâtiment de ce type est rare, et se l’approprier est bien plus avantageux que de le détruire voyez-vous. Envoyez votre escouade en éclaireur et une fois que vous aurez apporté votre contribution à la prise de ce bâtiment, vous aurez payé votre dette… et serez libre de partir.
 — Cette escouade est sous la responsabilité directe du Maître de Guerre !
 — Qui l’a placé sous le commandement de Lazarus, et ces ordres viennent de lui en personne. Je vais vous les lire à haute voix :

Ordonnez à Heimilh Astorias d’aborder pour vous le cuirassé avec l’aide de l’escouade Maxilla, pour capture du bâtiment et élimination des survivants. En cas de refus, détruire Maxilla ainsi que le Lux Tenebrae. Le vaisseau Space Wolf est vôtre.

Voulez-vous authentifier le sceau de Lazarus, Astorias ? »

+++ FIN DE TRANSMISSION +++

Aborder un bâtiment Space Wolf… Des guerriers qui comptent parmi les plus sauvages de la galaxie. Ce que je savais d’eux me glaçait le sang. J’avais étudié, lorsque j’étais encore à l’académie, des rouleaux concernant ce chapitre. Leur multitude de faits d’armes m’avaient alors grandement impressionné !

Je me souvenais des fabuleux écrits de William King sur l’évolution du Space Wolf Ragnar Crinière Noire, mais un récit me revint très clairement à l’esprit, Le sang d’Asaheim écrit par le Maître-Archiviste Chris Wraight. J’avais étudié son célèbre rapport sur La Bataille du Croc, inclus dans mon programme à la Scholae, mais c’est bien son travail sur Le Sang d’Asaheim qui laissa en moi une marque indélébile.

Sa description des fils de Russ était de si haute volée, que j’eus l’impression de les accompagner dans leur mission ; défendre un monde sous la responsabilité de l’Adepta Sororitas, face à une invasion des troupes de Nurgle. Je pourrais encore aujourd’hui réciter au mot près la saga d’Ingvar, et de son arrivée dans la meute de chasseur gris dirigée par Gunnlaugur.

Ce récit avait plus que son lot d’affrontements épiques, en plus d’aller en profondeur dans les relations entre les différents membres de cette escouade. Les Space Wolves, les plus sauvages, les plus irrévérencieux et peut-être les plus dangereux des guerriers du Dieu Cadavre, y apparaissaient aussi comme les plus humains. Leurs tourments, sauts d’humeur et sens de la camaraderie avaient forcé mon respect, peut-être plus que leurs faits d’armes. Et le rythme insufflé par Chris Wraight était à mon sens des plus parfaits.

Au cours de toute ma carrière, je n’ai qu’en de rares occasions éprouvé autant de plaisir à étudier des Spaces Marines. Un récit de cette qualité avait dès lors rendu difficile l’étude d’autres hauts faits tant ils paraissaient fades. Et ce qui avait été consigné par l’archiviste Wraight d’une main de maitre, avait émerveillé l’apprenti inquisiteur que j’étais, et gonflait ma poitrine de fierté quant à mon appartenance dans l’Impérium. J’éprouvais alors depuis le plus grand des respects pour la VIème légion.
Mais je doute que cela soit réciproque et un de leurs cuirassés se trouve maintenant au dessus de nos têtes. Ingvar et Gunnlaugur y étaient peut-être embarqués qui sait.

- Salaud de Lazarus ! gronda Asgeir.
 — Allons égorger ces chiens fous !  Qu’attendons-nous ? hurla Yargol.
Carsten et Linus se regardèrent comme s’ils partageaient un secret commun. Mes talents d’Inquisiteur étaient encore suffisamment aiguisés pour que je le remarque. Ils préparaient leurs armes en silence. Je me rapprochais d’eux.
 — Lazarus veut tester notre escouade. Un test grandeur nature, pour savoir si nous sommes dignes de son commandement, souffla Linus.
 — Cela ressemble en effet assez à ses méthodes, ajouta Carsten. Il ne se dévoilera pas sans savoir ce que nous valons.- Donnons-lui un spectacle qu’il n’oubliera pas de sitôt ! Nous devons étudier la meilleure façon d’approcher ce batiment. Asgeir — Deux hypothèses s’offrent à nous, Astorias. Furtivité ou assaut direct ?
 — L’assaut et le sang !!! cria Argol.

Il suffit à Asgeir de recharger bruyamment ses Bolters lourds pour le faire taire.

- La balise de téléportation du Lux Tenebrae peut nous téléporter à l’intérieur du cuirassé. Il nous faudra alors progresser intelligemment afin de supprimer l’ennemi de la manière la plus discrète possible.- Une façon de tuer que j’affectionne, souffla Carsten.  Le Night Lord devait se réjouir intérieurement de répandre le sang de l’ennemi dans l’ombre.
- Sauf qu’Asgeir ne pourra pas nous accompagner, ajouta Linus. La balise de téléportation du Lux Tenebrae est trop faible pour supporter la masse d’un Dreadnought. Il nous faudrait nous passer de sa puissance de feu face aux chiens de Fenris.
- Et l’autre option ? demandai-je.- Si le connétable du spatioport nous fait confiance, nous pourrions passer au-dessus du cuirassé avec le Lux Tenebrae. Nous resterions en mode furtif suffisamment longtemps pour l’approcher.- Et ensuite ? On ouvre le feu sur lui ? Tu veux une mort stupide ? cracha Linus.

Asgeir pointa automatiquement ses bolters lourd vers Linus, et son poing tonnerre se mit à crépiter. Une fumée ocre s’échappa de ses tuyères dorsales. Carsten et Yargol reculèrent vivement. Il n’était pas conseillé de se mettre entre un Dreadnought Comtemptor et sa cible.

- Asgeir !!! criai-je ! Souhaites-tu réellement faciliter le travail des loups ? Baisse ton arme.

Je sentis l’effort considérable qu’il faisait pour se calmer lorsque toute sa carcasse métallique se mit à trembler. Il consentit à baisser son bolter lourd, mais son poing ne cessa pas de crépiter.

- Contrarier un Iron Warrior n’est pas la meilleure des idées, siffla Linus.
- Surtout quand celui-ci est enchâssé dans un Dreadnought Contemptor, s’amusa Carsten.
- Une fois le Lux Tenebrae suffisamment proche, il nous larguera sur les parois du cuirassé.
- Et de là, je nous ouvrirai un passage, termina Asgeir.
- Et nous serons automatiquement repérés. Plus d’effet de surprise ! clama Carsten.
- Téléportation ou abordage, qu’importe !!! Il nous faut faire couler du sang. Décide-toi vite, inquisiteur ! rugis Yargol.

L’escouade s’impatiente et Lazarus nous observe. Je n’ai pas droit à l’erreur et le temps joue contre moi. Il me faut consulter les arcanes du Reclusiam.

Les soumissions de ce formulaire sont closes.
  • Publié le Jeudi 25 septembre 2014
  • 21 révisions avant publication
  • 1 correction après publication
  • Par ₹ Heimilh ₹