Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Parlons Lore avec Aaron Dembski-Bowden

Un fan sur Reddit fait un long post sur ses griefs avec le lore W40K, jusque-la rien de nouveau. Il choisit Abbadon comme exemple de son argumentation et attire l'attention de pas moins qu'Aaron Dembski-Bowden — l'auteur de Black Legion — qui donne son point de vue valant de l'or. Notre fonds de commerce étant de vous faire découvrir les bonnes choses de l'univers sans avoir à lire l'anglais, une traduction s'impose.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Reddit est un réseau social où beaucoup de discussions ont lieu, regroupées en "subreddit" dédié à un thème précis. Plusieurs existent autour de Warhammer, 40 000 et des figurines mais jusqu'il y a quelques mois aucun n'était dédié aux publications Black Library. C'est donc le sub /r/w40kLore qui a décidé d'en profiter et qui regroupe maintenant du contenu de très bonne facture : on y retrouve des extraits (anglais) des derniers bouquins parus quand ce n'est pas un résumé intégral et à très haut spoil comme Wolfsbane le tome 49, et aussi des interventions de fans de longue date. Il est donc plaisant que les auteurs jettent un oeil à ces espaces pour prendre la température, et interviennent comme ici.

La discussion s'étale sur plusieurs commentaires et ADB ne répond pas à tout le monde, mais ses interventions sont aussi poignantes que ses autres productions. On vous invite aussi à lire le post original qui est une bonne réflexion (et fait un amusant parallèle avec le Catch1) et comporte de très bons passages :

[parlant du renouveau d'Abaddon via Talon of Horus] Les futures ventes vont être impactées. Les futures modèles de miniatures et ventes d'armées vont être impactées. La communauté prend part à ce renouveau. Les produits font tous le lien entre eux, que ce soit les livres d'armées ou ceux d'histoire. Tout fait partie de l'énorme écosystème qui fait l'intéret de Warhammer, tout comme l'aspect compétitif. C'est pourquoi Jes Goodwin (un artiste des miniatures) est connu pour detester qu'on appelle "fluff" les éléments de fond des histoires. Quand j'ai lu son argumentation derrière, j'ai vraiment arrété d'utiliser ce terme. Les thèmes abordés, les légendes, histoires, ce sont dans quoi les gens s'investissent, pas juste financièrement mais aussi personnellement. C'est pour ça que même si je quitte le hobby, parce que le jeu n'est pas vraiment "bon" en ce moment pour moi, je reste attaché à l'univers. Les gens n'investissent pas dans le fluff [mais dans l'univers entier].

N'étant même pas joueur et encore moins peintre, je me reconnais bien la. Mais tout cela n'est que l'entrée, voici le plat principal avec les interventions de l'auteur du Maître de l'Humanité qui sort le mois prochain en français (on vous en parlait il y a déjà deux ans)

A. D. B

Il y a 10 ans (enfin, même il y a 5 ans...) j'avais un avis tranché sur ce genre de chose. Pourquoi X contredit Y ? Qu'est-ce qui arrive si j’écris A et que c'est contredit par B plus tard ? Quelqu'un a déjà écrit F et aurait préféré avoir fait G. Et pour ci, et pour ça. Petit à petit, à travers mes conversations d’initiés remplies de secrets de fabrication et simplement par expérience de première main de comment ça se passe, j'ai réussi à... ne plus trop m'en inquiéter.

Ce n'est pas la même chose que le prendre à cœur. Tous les créatifs ont à cœur l'univers de Warhammer 40 000 car c'est un pan entier de leur vie, comme de leur carrière évidemment. Mais la meilleure idée est d'approcher cette frustration comme le font les créatifs. C'est-à-dire :

L'histoire avec un grand H n'existe pas. Des thèmes existent. Des clichés, niches, sous-textes etc. Ceux-la existent. Les idées existent. "L'histoire" est une entité qui est toujours fluide, quelque chose fait d'innombrables blocs mouvants et se reformant selon des motifs, plutôt qu'un tout cohérent. Cela a déjà été discuté en long large et travers à divers endroits et moi-même comme d'autres ont essayés d'offrir un peu de lumière de derrière le rideau, mais la meilleure explication qu'on m'a donnée est celle d'un précédent directeur de la propriété intellectuelle et responsable de l'univers qui gérait aussi la partie publications (codexes & autres) du Studio a un moment :

Il n'y a pas un vrai univers 40k qu'on peut voir d'un coup d’œil. Il y a des fenêtres donnant sur un endroit sombre et embué, et on peut y voir quelque chose dedans, mais chaque fenêtre montre quelque chose de différent.

Un peu comme les 3 aveugles et l'éléphant en fait, mais avec ici un quelque chose qui est une construction informe et avec peu de chance que ce soit une créature viable, si elle a même une vraie silhouette.

De la même façon, le lore est la combinaison des pensées de plusieurs centaines d'hommes & femmes ajoutant des idées, spéculations, et personnages dans les thèmes et fondations mises en place sur plus de 3 décennies. Ça a l'air simple à comprendre (et ça l'est !) mais c'est pourtant facile de s’entêter ou de voir une erreur comme une faute au lieu du pourquoi du comment cela fonctionne.

Ce qui veut dire que... et bien, en tant que créatifs, on peut tout simplement choisir les thèmes, événements et interprétations à suivre. Et c'est ce que je conseille aux fans et lecteurs de faire. Et c'est vraiment ce qu'on m'a dit de faire.

Quiconque a lu un Codex Imperialis 2nde édition ou se rappelle du travail d'Andy Chambers sur le Chaos verra tout de suite que mon travail se base sur ses intentions et bonnes vibrations. Cela ne veut pas dire que j'ignore tout ce qui est sorti après puisque je pense qu'il y a absolument des bonnes choses dans les codexes récents, mais il y a — comme toujours — des mélanges de choix faits par rapport à d'autres, et des relations personnelles qui rentre beaucoup en jeu. Je suis particulièrement chanceux puisque j'ai eu pas mal de fois la chance de discuter du lore (ou de voir en avance les miniatures) avec des personnes en interne, possiblement plus que d'autres auteurs de la Black Library. Note : c'est un bien comme un mal. Il n'y a pas de bonne ou mauvaise approche la-dessus. L'auteur le plus distant ou nouveau n'a pas plus raison ou tort dans son approche que ceux d'entre nous avec nos meilleurs amis au sein de Games Workshop. Il y a des avantages aux deux situations.

Un autre élément est que parfois, les sorties d'un auteur/designer X surprennent les autres créatifs, ou sont écrites d'une manière inattendue ou autre. Est-ce que j'aime tout ce qui a été écrit à propos de mes factions favorites ? Non, bien sur que non. Tout comme que je suis sur que beaucoup de créatifs auraient préféré que je n'ai jamais touché au chapitre X ou la légion Y. On le sait, c'est naturel ; on est tous fans, et on a nos morceaux favoris du lore comme tout le monde. Mais là encore, il y a 10 ans, il y avait des contradictions qui me paralysaient par l'indécision. Maintenant ? C'est une sécurité. C'est vraiment Le point à comprendre. Dans les faits, cela peut vous faire aller à reculons si vous vouliez écrire X, ou que vous êtes lecteurs et que vous préférez l’interprétation Y. Mais cela veut aussi dire que personne n'est figé en place par ce qui est sorti avant. Les livres Hérésie d'Horus de Forge World n'existeraient pas si on était obligés de respecter toutes les anciennes interprétations du lore de l'Hérésie et des légions. Ces séries de romans n'existeraient pas. Et personne ne pourrait écrire quelque chose rentrant en conflit avec les autres séries Blood Angels, Space Wolves ou Ultramarines qui ont déjà leurs propres séries de romans. J'aime beaucoup ces livres, mais à titre personnel, mon approche sur ces 3 grands chapitres n'est pas forcément la même. C'est quelque chose que tous les auteurs peuvent dire à propos de beaucoup de choses écrites auparavant sur les factions de l'univers, sans aucun doute.

Et ainsi de suite.

Tout cela rejoint votre point qui est que vous partez du principe que c'est de l'incompétence ou une mauvaise compréhension (je fais référence à votre argument "Ils ne comprennent pas que les méchants/gentils ont un besoin de construction dans la durée"), mais que c'est un flot constant de différentes personnes touchant aux mêmes sujets. On en a conscience. Je ne regarde pas Abaddon, pour prendre votre exemple, en me disant "De quoi il parle ? Abaddon a toujours été présenté parfaitement et de façon cohérente pendant des décennies". Pour dire, on comprend que certains le perçoivent comme problèmes, et que la "réhabilitation" (pour voler la phrase) n'est pas limitée à mes romans par exemple.

Mais c'est le deuxième point à comprendre justement. Quand le gros navire Games Workshop tourne, il tourne leeenteeement. Il y a un an, je lisais du lore de Forge World et le Studio qui n'est pas encore sorti à ce jour. Donc, même si quelques créatifs alignent leur vision, cela peut sortir à différents moments et avec différents parfums.

Là tout de suite, pour avoir un exemple concret et suivre votre exemple d'Abaddon, la communauté de lecteurs/fan voit The Gathering Storm (les évènements de la 7ème édition) comment la version "actuelle" d'Abaddon et de la Black Legion, et les conflits avec d'autres sources, comme ma propre série de romans. De ma perspective d'auteur, TGS est un petit point sur mon radar, quelque chose que j'ai lu il y a un an, qui est là pour faire le pont entre 2 éditions du jeu, et depuis j'ai planifié deux romans Black Legion, et j'ai eu de multiples réunions avec d'autres créatifs à propos de la direction de la Black Legion et d'Abaddon dans leurs productions comme les miennes. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas aimé TGS, cela veut juste dire que ce n'est pas mon point de focus ou particulièrement pertinent pour moi pour le futur par rapport à d'autres choses, ce qui est une indication de l'importance dans l'histoire d'Abaddon. Et TGS est récent et frais dans toutes les têtes de la communauté, mais ne le méprenez pas, c'est vraiment 1% de ma vision d'ensemble de la Black Legion et d'Abaddon lui-même, qui est toujours majoritairement façonné par le lore et l'atmosphère des 2nde et 3ème éditions, comme par d'autres éléments arrivant dans le futur de la part du Studio quand ils se mettront à toucher les Space Marines du Chaos, sans savoir quand ils le feront.

Et, par clarté décisive (et complétement contradictoire), citant mon AMA :

J'ai eu plusieurs conversations qui se sont déroulés ainsi :
 — "Je veux faire X."
 — "Tu ne peux pas, c'est en tort, le lore ne va pas dans ce sens."
 — "Mais dans ce qui est publié ici cela dit que j'ai raison. Je veux juste continuer sur X et Y et Z."
 — "Oui, mais ces sources ont tort. Elles avaient aussi tort à l'époque. On n'a jamais explicitement dit que c'était en tort, on ne l'a juste plus jamais mentionné, et l'avons éventuellement contredit dans des publications suivantes."
 — "Mais les lecteurs pensent que ces choses sont vraies."
 — "Bien sur. Mais au final ils ne le penseront plus."

Donc il y a ça aussi. Des fois des choses publiées vont dans le sens d'un créatif A, mais les autres le regardent et se disent "... ne parlons plus jamais de cette version". Pour le lectorat, c'est toujours suivi religieusement évidemment. Mais dans les coulisses, il y a parfois un accord tacite entre les créatifs pour ne pas suivre une interprétation particulière, ou pour la changer encore une fois, ou autres. Péniblement, il n'y a aucune méchanceté là-dedans. Ce serait pimenté si c'était le cas.

Un bon exemple serait les Black Templars peut-être ? Ils ont eu droit à de gros changements de lore il y a un ou deux ans. Je n'ai aucune idée s'ils vont continuer sur ce chemin ou pas, mais j'aurais pu me lamenter et pleurer et implorer les cieux indifférents sur à quel point cela contredit Helsreach et tout ce que j'aimais dans le codex précédent... Ou je peux juste me dire "C'est comme ça que l'Univers Warhammer fonctionne" et me focaliser sur les 800 autres choses demandant mon attention.

Le pendule va dans les deux sens.

TL;PL — Oui, on en a conscience. Des fois on travaille dessus. Souvent c'est voulu de la sorte. Des fois non, et cela change lentement. Des fois les memes/trolls ont érodé l'objectivité du lectorat et il n'y a pas de bonne réponse.

Helsreach (couverture française)
Un favoris de la rédaction

A. D. B

Tout le monde en a conscience et le comprend, mais l'argument de l'auteur du post tient toujours au sens où Abaddon est peint comme LE méchant. [alors qu'en même temps son "efficacité" en tant qu'agent du Chaos est toute relative]

Avec tout mon respect, je poste à propos de ce point à divers endroits et diverses interviews, et vous avez complètement tort : beaucoup de personnes ne savent pas du tout comment cette partie de l'univers fonctionne (et pourquoi le devrait-il ? Ce n'est pas évident et Games Workshop n'en parle jamais expressément). Chaque fois que j'en parle, beaucoup des réactions indiquent clairement qu'ils considèrent le lore sous une autre lumière au final.

Quant à Abaddon étant LE méchant, je n'ai pas dit que je n'étais d'accord. Je le sais bien comme tout le monde et, vu mon emploi et ce sur quoi je travaille depuis plus de 4 ans, je le sais de façon plus intime que beaucoup. Je donnais le contexte, pas une réponse.

C'est une chose que plusieurs personnes publient différentes versions de ce chapitre ou un autre, mais ne devrait-il pas y avoir plus d'efforts et de consistance sur les principaux acteurs de l'univers entier ?

Lisez entre les lignes. Enfin non, ne faites mêmes pas. Lisez ce que je dis. Il y a des endroits où je suis clair sur ce qu'il arrive et le futur. Je suis sous 3 différents contrats de confidentialité en ce moment et je ne veux pas les briser, donc je suis aussi clair que je peux me le permettre.

Aussi, j'ai l'impression que vos exemples d'interactions avec Games Workshop, je veux dire les auteurs avec des histoires allant dans une direction que GW n'aiment pas et laisser les fans vivre avec jusqu'à ce que ce soit ignoré est ultimement irrespectueux envers ces fans. Cela marchait peut-être dans les années 80 et 90 mais de nos jours on a beaucoup plus d'options pour nos intérêts et ce genre de mépris pour les fans reviendra leur mordre les fesses à un moment.

Je respecte comment vous voyez la licence sans pour autant être d'accord. Si vous avez pris mon looong post en mauvais termes, où j'ai cité plusieurs exemples d'effort de corrections de la mauvaise compréhension par le lectorat, je pense qu'il n'y a pas plus à dire. C'est l'inverse de "laisser les fans vivre avec", quand on dit "Ne mentionnez plus cette interprétation, elle est en tort" et ainsi de suite. Ce n'est pas du mépris du tout, c'est comprendre à quel point l'univers est un béhémoth colossal en terme d'envergure et de propriété intellectuelle et comment les différentes entreprises gèrent la production de leurs contenus respectifs.

Et à titre personnel, pourquoi croyez-vous que je passe des heures et des heures par semaine à parler de ça à divers endroits en ligne ? Pourquoi croyez-vous que je le fais depuis 10 ans en fait ? Parce que je veux des Likes ? Parce que je pense que 0.001% des fans de 40k vont encore plus m'aimer ? Absolument pas. Je le fais parce que j'ai la chance de pouvoir mettre en lumière des choses qui intéressent les gens, et je me souviens de la frustration de ne pas savoir, avant que je vois derrière le rideau. C'est vraiment le niveau maximum d'explications qu'on peut donner et je vous assure que ce n'est pas pour mon bénéfice vu le temps que cela me prend. C'est l'inverse du mépris.

je comprends que vous êtes en charge d'Abaddon actuellement, mais avec les contradictions visibles sur le personnage que l'auteur du post original a pointé entre les 2 romans et The Gathering Storm, on a aussi l'impression que GW ne vous a pas consulté ou écouté par rapport à comment ils traitent Abaddon dans TGS, et je pense que beaucoup partagent cette déception et ce sentiment. Je pense que les fans aiment votre Abaddon bien plus que d'autres, et ne l'ont pas retrouvé dans TGS.

"Ne le mentionner plus, laissez-le mourir" est pour moi un manque de respect dans le contexte du comportement d'autres entreprises avec un univers étendu. GW peut et effectivement joue le rôle de gardien de sa propriété intellectuelle, et peut le modifier a posteriori. Mais de nos jours les créatifs, pas forcément avec un univers aussi vaste/ancien que W40K, semblent chercher à plaire beaucoup plus à leurs fans et à en payer un plus haut prix quand ils ne le font pas. Je ne dis pas que c'est comme ça que cela devrait se passer, mais je m’inquiète et pense que cette différence de mentalité va retomber sur GW à un moment.

A. D. B

Je ne me considère pas comme en charge d'Abadélicieux. J'ai cependant de la chance, j'ai de nombreux contacts au Studio et avec les gens de Forge World donc je peux travailler d’arrache-pied pour que les différentes visions s'alignent. Je ne pense pas que cela veuille dire que ma vision a priorité, j'essaie juste d'éviter les contradictions, et je fais toujours en sorte d'indiquer que je suis complètement ouvert pour inclure n'importe quoi venant de quelqu'un d'autres.

(C'est assez dur à expliquer sans donner de noms spécifiques, mais suivez ma logique)

Pour revenir sur TGS, quand je dis un petit point sur mon radar, ce que je veux dire c'est qu'autant que cela a bougé l'aiguille de l'univers, cela l'a sorti bougé dans une nouvelle ère. C'est un bref et court pont vers où se trouve la nouveauté. Ou plutôt c'est la flèche pointant vers la nouveauté, plutôt que la nouveauté elle-même. Ce que j'essaie de dire c'est que cela semble monumental et impactant pour la communauté tout de suite (ou plutôt à sa sortie) mais c'était "dans le passé" pour beaucoup de créatifs même avant sa sortie. On est concentrés sur ce qui sortira après, Abaddon inclus.

Donc autant j'aurais pu penser "Cela présente Abaddon comme X, et je le présente comme Y", c'est une façon plus maline (lire : un peu plus professionnelle) de dire "Cette mention le montre comme X, mais mes livres essaieront de le montrer comme Y, et je sais par mes discussions avec plusieurs personnes qu'elles le voient comme Y tout autant".

Encore une fois, je suis contraint par des contrats de confidentialité jusqu'au front donc je ne peux pas aller plus loin. Ce que je peux dire plus assurément, même si déconnecté du calendrier des sorties, et que j'espère quand même valide et utile : je sais comment plusieurs autres créatifs de Forge World et Games Workshop (et Black Library naturellement) voiten le futur d'Abaddon, et on pense tout presque la même chose. C'est mon avis que le bateau va bouger sur ce sujet, mais à la lente vitesse a laquelle le bateau Game Workshop va toujours.

J'espère que c'est plus clair !

La Légion Noire (couverture française)
Sortie française prévue pour Juin 2018

Note: 

J'ai plus l'impression que ce qu'il veut dire par "Ne le mentionner plus, laisser-le mourir" est plus que "le lore 40k est trop massif". S'il y a une partie du lore qui n'a pas bien été reçu comme le fiasco avec les Chevaliers Gris / Soeurs du Silence, c'est souvent plus facile de l'oublier que d'essayer de le réintégrer à 100% rétroactivement. Si on inclut White Dwarf, les romans, codex, livres de règles, Rogue Trader, les jeux, audio dramas & audiobooks, on arrive avec peut-être l'univers le plus étendu à ce jour. Chercher à expliquer W40K à quelqu'un qui en est en dehors peut être une vraie corvée.

Écrire pour Games Workshop doit être un casse-tête parce qu'on a une communauté de fan enragés, engagés avec le lore et à jour sur celui-ci ; et un lore qui est lui-même aussi massif et se contredisant constamment. C'est presque impossible si pas réellement impossible d'écrire quelque chose sans avoir des contradictions à un moment ou un autre. Je pense que c'est pour ça que j'aime la notion de narrateur sur lequel on ne peut pas compter que beaucoup revendique dans l'univers.

A. D. B

Oui.

C'est ça.

Exactement. Parfaite réponse.

Mon exemple favoris est Ollanius Pius. Encore une fois, désolé du copier/coller mais j'en ai parlé dans mon AMA : tout le monde pense que sa version est la vérité. Des fois c'est une bonne chose (c'est le concept de "vérité" !) mais des fois cela fini réduit en bataille sur les changements a posteriori, ceux qui ne connaissent pas le lore précédent, et ainsi de suite. Pour bien châtier, le fameux moment de la révélation "Tu ne peux être sauvé" entre l'Empereur et Horus :

Il y en a plusieurs versions, certaines plus mythologiques que d'autres. Mais certains se disputent ardemment sur laquelle est la bonne, confondant leur préférence avec ce qui établit dans le canon :

Certains ne comprennent pas pourquoi ils l'ont "soudainement" "changé" d'Ollanius Pius confrontant Horus a un soldat Imperial Fist.
Certains détestent comment Ollanius Pius était là pour être "la personne à laquelle le fan peut s'identifier" au lieu du "classique" Imperial First apparaissant comme clin d’œil au texte original.
Certains vont être écœurés que ce n'était pas un Custodien ici, que cela aurait été beaucoup plus sensé et la seule vraie réponse, et que ce n'était pas le vrai lore "original" de toute façon ?
Certains vont detester que ça soit Sanguinius, quand ça aurait dû être Ollanius Pius, le saint patron de la Garde Impériale, et si ce n'est pas Pius alors pourquoi il est ce saint patron, et est-ce que cela n'est pas ruiné maintenant au profit de juste rendre Sanguinius "cool" ?
D'autres vont détester que ce soit Ollanius Pius, ce qui n'a aucun sens puisque l'Empereur peut arriver et voir Horus au-dessus du corps ensanglanté de Sanguinius, le propre frère d'Horus, et se dire "Je peux encore lui montrer la lumière..." mais c'est quand Horus tue un humain complètement insignifiant que l'Empereur change d'avis et se dit "Oh, en fait, il ne peut pas être sauvé après ça".
... Et ainsi de suite

Ce genre de chose reste l'exception et sont super-rares, mais elles pourrissent les esprits et les gens ne savent pas forcément comment l'univers fonctionne et comment les créatifs ont les outils pour gérer ce cas de figure. Je ne parle pas de ce que chacun peut ne pas aimer (pas de soucis la-dessus), je parle spécifiquement de ceux qui pensent que ce qu'ils ont en tête est la Vraie version, et tout le reste n'est que changement rétroactif et faute des auteurs.

Je vous le garantis, si je dis "Je fais le personnage X de cette façon" juste avant le combat final entre Horus et l'Empereur, un bon morceau des commentaires seront les gens débattant frénétiquement sur comment je suis dans l'erreur et ne connaît pas le lore, et comment cela devrait être une des nombreuses autres versions que je n'utilise pas, puisque [Insérez votre version favorite] est la "bonne", la plus canon que canon et l'originale.

Note: 

On vous laisse digérer tout ça dans les commentaires, aucun doute que les mêmes discussions vont avoir lieu, et c'est pour ça qu'on reste tous fans.

  • Publié le Dimanche 29 avril 2018
  • 10 révisions avant publication
  • 1 correction après publication
  • Par ▲ Technoprêtre ▲