Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Compte rendu de Drystan du BL live 2013

Séminaire 1 — Écrire pour la Black Library

Les auteurs éditeurs présents, Christian DUNN, Laurie GOULDING, David GUYMER, John FRENCH et Andy SMILIE.

Comme c’est écrit dans le titre, rien de bien intéressant à se mettre sous la dent niveau fluff, pas de teases ni de spoils.  Enfin rien qu’en voyant le titre de la conférence je m’attendais pas à être très surpris.  Cette conférence d’ouverture, car c’était la première de la journée, était plus une entrée en matière. Notamment avec la présentation de personnes qui serait présente le long de la journée. Comme  Laurie Goulding, éditeur de l’anthologie Mark Of Calth et Andy Smilie aussi connu comme Mister Flesh Tearers.

Concernant la conférence en elle-même, elle a débuté par quelques petites piques au sein de l’équipe, comme quoi parfois les audio books  contenaient des spoils pour les auteurs des romans, et comment ces derniers devaient ensuite  revoir leur scénario en fonction des audio books. Ils ont également insisté sur le fait que la Black Library et dans l’ensemble Games Worshop  cherchent à s’inscrire dans un registre qui s’assimile plus au gore qu’à de l’horreur.

La suite ne relevait pas d’un grand intérêt, je vous dispense ce passage et passe directement aux questions réponses :

Un membre du public avait l’impression que les romans warhammer 40k sont impactés par l’actualité du monde réel, la guerre en Irak, le terrorisme… La réponse de la BL, « clairement, c’est certain que nos auteurs, parfois inconsciemment, sont touchés par ce qu’il se passe dans le monde réel.  Nos romans sont clairement fantaisistes mais nous essayons de garder un côté qui fasse réel. » A travers leur univers ils cherchent donc à nous faire rêver via des races exotiques, les personnages surhumains  que sont les Space Marines, les vaisseaux spatiaux…  Mais, il y a un aspect réel, surtout mis en application sous la forme de la garde impériale qui permet de nous identifier quelque part dans cet univers. Il y a un côté ce qui arrive au 41ème millénaire « pourrait » être notre futur.

Pour terminer sur cette première consistance je citerai Laurie Goulding : « Dans nos romans nous cherchons d’abord à mettre plus de consistance, apporter du Warhammer, plutôt que se montrer réalistes, nous voulons que les batailles atteignent des échelles jamais atteintes par l’humanité telle que nous la connaissons».

Séminaire 2 — Space Marines Battles Série

Ont assistés : Guy HALEY (Death of Integrity), Andy SMILIE (Flesh of Cretacia) et Chris WRAIGHT (La Bataille du Croc).

Romans alors ? Probablement pour avoir le point de vue des deux protagonistes. Andy Smilie a également pour projet de réaliser un audio book, toujours sur les Flesh Tearers. Sur un théâtre d’opération relativement connu de tous…. Armageddon. Et oui, rien que ça.

Toujours suivant le fil de la conférence, Chris Wraight est revenu sur La Bataille du Croc, et sur le fait qu’à cette époque les Wolves étaient encore très confiants de leur force. Au 41ème Millénaire, ils sont dépités, le passage des légions aux chapitres leur a fait du mal. Chris a tenu a clarifier le fait que la série Space Marines Battles se déroule entre l’Hérésie et la mise en application du Codex Astartes.

Passons maintenant aux questions/réponses :

Votre dévoué serviteur s’est fendu, de son horrible accent anglais, de deux questions à l’attention des auteurs.

La première consistait à savoir si chaque chapitre primogenitor (les chapitres issus des 20 première légions) aurait droit à son roman SMB. La réponse a été négative car, les romans de cette série suivent une timeline d’événements qualifiés « cools ». Cependant, ils ont admis que ce serait bien que chaque chapitre ait un livre qui lui soit consacré.  Par contre c’est certain que des chapitres auront plusieurs romans  les concernant, tout comme il peut y avoir des romans concernant 2 chapitres (Chasse de Voldorius, Death of Integrity).

Ma seconde question portait sur le roman de Chris Wraight et qu’est ce que ça fait d’écrire le personnage d’un primarque (Magnus le Rouge en l’occurrence).

Sa réponse fut d’abord laconique, « c’est horrible, puis il a développé. « Le problème avec Magnus c’est qu’au moment où j’ai écrit le roman, ceux de l’hérésie  concernant Magnus n’étaient pas sortis.  S’est donc posé le problème de savoir à quel point un primarque est fort, est-t-il indestructible ? Est ce que c’est possible de le blesser au moins ?  C’était assez risqué, j’ai passé pas mal de nuits blanches… »

Dernière nouvelle concernant les SMB, ils vont désormais être édités en version audio book. Les deux premiers sur la liste sont Helsreach et la Chute de Damnos. Ces audio books seront sous forme de coffrets de deux disques. Un disque audio, et le second avec des extras sous la forme d’images, scripts et autres bonus. La guerre de Badab a été abordée, elle pourra faire l’objet d’un roman SMB ou bien une série d’une douzaine de romans. La deuxième solution semble plus probable tant l’événement est important et les chapitres impliqués nombreux.