Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Romans - Ben Counter

The World Engine

For months, the World Engine has blazed a trail across the Vidar sector, destroying planets and devastating every fleet sent to destroy it. Now, the Astral Knights Space Marine Chapter enact a daring plan to get to the heart of the mighty edifice and bring it to an end. Crashing their battle-barge into the Wolrd Engine, they land upon its surface, seeking its heart. Confronted by sinister necrons, the fate of the Astral Knights hangs in the balance, along with the lives of untold billions.
2.5/5

Nouvelle déception pour une série en dents de scie. The World Engine n'a rien à offrir et est une opportunité ratée de voir un Chapitre méconnu comme les Astral Knights s'opposer aux nouveaux Nécrons.

Malodrax

Retenu prisonnier pendant des années par les Iron Warriors, Le Capitaine Danarth Lysander regagne Malodrax à la tête d’une force d’assaut Imperial Fists, pour se venger de ses tortionnaires. Quel marché a-t-il conclu pour s’échapper de ce monde qui était devenu sa prison, et comment pourra-t-il cacher son terrible secret à ses frères de bataille?.

Le Septième Châtiment

Darnath Lysander, capitaine de la Première Compagnie d’élite des Imperial Fists, mène ses frères de bataille à l’assaut d’un monde tombé aux mains du Chaos. Assailli par les terribles souvenirs de sa captivité aux mains des maléfiques Iron Warriors, Lysander devra se surpasser et rallier ses Space Marines à lui si veut venir à bout des hordes démoniaques avant d’être consumé – ou pire, corrompu – par les insidieuses forces du Chaos.
3.5/5

Une chose est certaine, ce roman ne pourra pas vous laisser indifférent, certains crieront au génie, tant la prise de risque est grande, d'autres y verront un retentissant échec. Ben Counter a su me surprendre et j'apprécie, même si le roman ne manque pas de faiblesses.

L’Architecte du Destin

Les space marines sont un rempart contre les ténèbres, mais sur de nombreux champs de batailles, ils ne sont qu’un pion sur l’échiquier du Tisseur de Destins. Depuis le monde maudit d’Ilissus jusqu’aux frontières même de l’OEil de la terreur, différentes factions s’affrontent et mettent en action le plan que l’Architecte du Destin a créé il y a des milliers d’années de cela. Mais malgré toute sa puissance, même lui ne peut prévoir toutes les issues possibles….
3.5/5

Peu fan des romans SMB il m’est difficile de rester objectif, mais il reste l’un des meilleurs que j’ai pu lire. Un bon roman donc, mais qui souffrira de sa trop grande homogénéité.

Phalanx

Phalanx, the great star fort of the Imperial Fists, is playing host to Space Marines from half a dozen Chapters, alongside Inquisitors, Sisters of Battle and agents of the Adeptus Mechanicus. They have come together to witness the end of a Space Marine Chapter, as the once-noble Soul Drinkers, now Chaos-tainted renegades and heretics, are put on trial for their crimes against the Imperium. But dark forces are stirring and even this gathering of might may not be enough to guard against the evil that is about to be unleashed.

Hellforged

The Space Marines are humanity's champions, their loyalty to the Emperor beyond question. When a Chapter falls from grace, the Imperium will stop at nothing to hunt them down and exterminate them. The disgraced Souldrinkers Chapter attempts to elude their pursuers in a desolate area of space, but Sarpedon and his battle-brothers soon find themselves fighting for their lives against a deadly new enemy – the necrons!.

La Bataille des Abysses

Mon frère, mon ennemi
Alors que la nouvelle de la trahison d’Horus se répand, la Grande Croisade cesse sa progression alors que les primarques et leur légion décident de leur allégeance, loyaux envers l’Empereur, ou rejoindre la rébellion et les rangs d’Horus. Alors que le Maitre de Guerre déploie ses forces, des Astartes loyalistes apprennent que la légion Word Bearers a envoyé urne flotte vers Ultramar, le monde natal de la légion des Ultramarines. A moins qu’ils ne parviennent à l’intercepter et la détruire, les Ultramarines risquent de se voir porter un coup dont ils ne pourront jamais se remettre. La Batail...
3.5/5

Un très bon roman qui relève le niveau global de l’Hérésie d’Horus, mais qui ne lui apporte pas grand chose à proprement dit, hormis une aventure épique de Space Marines contre Space Marines, le tout magnifiquement exploité par Ben Counter.

Chapter War

Declared ex-communicate from the Adeptus Astartes many years ago. Led by the heroic Sarpedon, the Soul Drinkers are desperate to restore themselves back into the good graces of the Imperium. When the planet of Vanqualis comes under attack from orks, the Soul Drinkers answer, Sarpedon seeing a chance to prove their loyalty. But factions within the Chapter are moving against the brave leader, eager to tread a different path, one that will lead to Chaos. Matters are complicated further when the Howling Griffons Chapter arrives on Vanqualis, too, and Sarpedon finds he has enemies on three front...

La Galaxie en Flammes

Où l'hérésie se révèle
Rétabli de ses graves blessures, le Maître de Guerre Horus lance les forces triomphantes de l’Imperium contre le monde séditieux d’Istvaan III. Les rebelles sont rapidement écrasés, mais la trahison d’Horus est révélée lorsque la planète est bombardée d’ogives virales et que les Space Marines se tournent les uns contre les autres, frère contre frère, dans la plus déchirante bataille imaginable. La première trilogie de cette saga épique s’achève de manière explosive, alors que l’Hérésie d’Horus se dévoile.
4/5

La Galaxie en Flammes clôture la trilogie avec succès, mais certains détails auraient mérité plus d’attention, le livre souffrant d’être un peu court.

Crimson Tears

Once loyal warriors of the Imperium, the Soul Drinkers have been betrayed by those they once fought to protect and declared as heretics! With the dark forces of Chaos on one side, and the Crimson Fists Space Marines on the other, the only solution for the wronged Space Marines is to come out fighting.

Pages