Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Romans - Dan Abnett

The Magos

Inquisitor Gregor Eisenhorn has spent his life stalking the darkest and most dangerous limits of the Imperium in pursuit of heresy and Chaos. But how long can a man walk that path without succumbing to the lure of the Warp? Is Eisenhorn still a champion of the Throne, or has he been seduced by the very evil that he hunts?.

Mon nom est Carnage

Une toute nouvelle série événement Black Library commence! Après un millénaire de paix, l'Imperium fait face à une invasion inattendue. Les Imperial Fists réagissent… et la dévastation s'ensuit. La Bête s'éveille, et la galaxie brûlera.
3.5/5

I am Slaughter saura vous captiver grâce à la force d'un auteur qui n'a plus rien a prouver en nous offrant une œuvre qui se veut originale dans le fond tout en restant très classique par sa forme, le tout dans un nouveau format discutable dont le fil narratif semble être haché au poing...

Imperium Secundus

Une lueur dans les ténèbres
Loin au-delà de la frontière est de la galaxie, le royaume d’Ultramar est isolé. Après avoir subit la traîtrise des Word Bearers sur Calth, et la Croisade des Ombres qui a dévasté les Cinq Cent Mondes, le Primarque Roboute Guilliman des Ultramarines rappelle toutes ses forces sur Macragge, où il prévoit d’organiser l’avenir de l’humanité. Avec l’arrivée sur la planète de survivants et de fugitifs victimes de la terrible guerre qui ravage maintenant la galaxie, qui peut différencier les troupes loyales des traîtres ? Isolé de Terra, la planète mère, par une violente tempête Warp, Gulliman se...
5/5

Imperium Secundus est un roman indispensable dans l'Hérésie d'Horus tant il relie des tomes entre-eux, vous permettant de mieux apprécier la saga dans sa globalité. Dan Abnett maitrise son sujet de bout en bout. Attendez-vous à du très lourd !

Paria

L’inquisiteur Gideon Ravenor reprend du service pour traquer l’adversaire le plus dangereux qui soit : un inquisiteur en disgrâce, mené par son obsession à s’associer à toute sorte de démons et autres hérétiques. Mais pour Ravenor, il s’agit de bien plus que d’une simple chasse à l’homme, c’est une affaire personnelle. Son adversaire n’est en effet autre que celui qui fut autrefois son meilleur allié et son ami le plus fidèle : son mentor, Grégor Eisenhorn.
5/5

En tant que premier tome de la trilogie de Bequin, Paria est plus qu’excellent, c’est un monument à couper le souffle. En mettant simplement l’histoire en place, Abnett a déjà fait beaucoup plus que nécessaire. L’attente va être longue avant la sortie de Penitent.

La Bataille de Calth

Et ils ne connaîtront pas la peur
Et ils ne connaîtront pas la peur.
4/5

Un bon roman qui en plus prend certains risques liés à sa construction narrative. Un choix audacieux, pour une bataille qui l’est tout autant. Dan Abnett nous offre ici bien plus que de simples joutes entre Space Marines, peut être pour plaire à un public anti-Ultramarine, profitons-en dans ce cas.

Mission : Salvation's Reach

Cycle IV : La Victoire
Les Fantômes du Premier et Unique de Tanith ont été maintenus à l’écart des combats pendant trop longtemps, et ressentent le besoin de se remettre en action. Ils se voient offrir une mission qui colle parfaitement à leurs talents. Leur objectif : Salvation’s Reach, une mystérieuse station spatiale qui contient des informations ayant le potentiel de changer l’issue de la guerre. La mission est cependant dangereuse, et certain la considèrent même comme un véritable suicide, d’autant que les Fantômes sont resté oisifs pendant tellement longtemps qu’ils ont probablement perdu de leur efficacité...

Le Pacte du sang

Cycle IV : La Victoire
Après avoir durement souffert contre les forces du Chaos lors des désastreux événements de la planète Jago, le Premier et Unique de Tanith est retiré de la ligne de front pour bénéficier d’un repos bien mérité. Mais après deux ans d’inaction sur Balhaut, les Fantômes commencent à tourner comme des lions en cage… Alors que les mauvaises habitudes s’installent et que les actes d’insubordination se multiplient, Gaunt est convoqué par les services de renseignement de la Garde. Ils ont capturé un gradé ennemi, mais les séances d’interrogatoire auxquelles ils l’ont soumis ont été vaines : l’homme...
4/5

Premier roman du début d’un nouveau cycle, « Le Pacte du Sang » peut être qualifié de roman « sage » en comparaison des autres tomes de la série. Mais ne serait-ce pas une façon d’annoncer le calme avant la tempête ?

Prospero Brûle

Les loups sont lachés
L’empereur est furieux. Magnus le rouge, Primarque de la Légion Thousand Sons, a fait une terrible erreur qui met en péril la sécurité même de Terra. Ayant pas d’autre choix, l’empereur charge Leman Russ, Primarque des Space Wolves, de l’arrestation de son frère sur Prospero, monde patrie des Thousand Sons. Cette planète des sorciers ne sera pas facile à conquérir, mais Russ et ses Space Wolves ne sont pas facilement décourager. Avec la colère dans son cœur, Russ est déterminé à apporter Magnus à la justice et provoquer la chute de Prospero.
2.5/5

Mitigé entre une expérience de narration/description/immersion fabuleuse et un choix scénaristique de mystère inintéressant. Prospero Brûle est un roman à lire au calme, sans aucune attente malgré son titre racoleur et son synopsis travesti.

Double Eagle

Si les Space Marines et la Garde Impériale règnent en maître sur les champs de bataille du 41e Millénaire, les cieux sont le domaine de la Marine Impériale. Sur Enothis, l’ennemi menace de stopper l’avancée des troupes impériales. Des forces démoniaques investissent les territoires impériaux, forçant des dizaines de milliers de réfugiés à traverser le désert vers un semblant de sûreté. De plus, la maîtrise impériale des cieux est compromise par un incroyable pilote corrompu par le Chaos et auquel personne ne parvient à s’opposer. Dans ce contexte, les pilotes d’élite du XXe de Phantine sont...
3.5/5

Double Eagle est un spin off quasi indispensable. Reprenant la force de la saga des Fantômes de Gaunt comme la fragilité et l’humanité de ses personnages, il nous raconte comment de simples pilotes ont pu faire pencher la balance dans une guerre qui les dépasse tous.

Titanicus

De retour d’une campagne militaire difficile, l’une des plus célèbres Légions Titaniques se prépare à repartir directement sur le front de la croisade des Mondes de Sabbat. Mais alors que la Légion effectue une étape de maintenance sur la planète Oreste, elle n’a d’autre choix que de repartir au combat et d’affronter une horde de Titans du Chaos. Les flammes de la guerre se répandent, et entraînent avec elles un schisme religieux qui menace de déchirer l’Adeptus Mechanicus….
4/5

Un très bon roman qui ne manque pas d’idées, à lire pour ses titans et son approche originale qui ne choisit pas la facilité, mais qui souffre malheureusement de petites longueurs.

Pages