Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Tomes - L'Hérésie d'Horus

Les Anges Déchus

Manipulations et trahisons
Alors que la nouvelle de la trahison d’Horus se répand, la Grande Croisade ne progresse plus tandis que les primarques décident de leur allégeance : rester loyaux envers l’Empereur ou rejoindre la rébellion et les rangs du Maître de Guerre Horus. Dans cette suite au roman Le Retour des Anges, les Dark Angels font face à de terribles épreuves qui façonneront le futur de la légion pour toujours. Arrivant dans le système de Gehinnom, Lion EI’Jonson et ses Dark Angels tentent de devancer les forces du traître Horus et prendre le contrôle d’installations de production, essentielles aux plans du ...
3.5/5

Ce roman relève le niveau du premier en explorant les secrets des Dark Angels et de leur Primarque, le tout dans une enquête captivante mais parfois molle et maladroite.

Un Millier de Fils

Tout n'est que poussière
La Grande Croisade est à son apogée, et les Thousand Sons sont parmi ses guerriers les plus dévoués. Bien que hautement loyale, la légion de Magnus le Rouge est considérée avec méfiance pour ses pratiques arcaniques : craint par l’Imperium qu’il a juré de servir, le primarque est appelé sur la planète Nikaea pour répondre d’accusations de sorcellerie. Accablé par le sort, Magnus prophétise la trahison du Maître de Guerre, et avertit l’Empereur en faisant usage de ses pouvoirs interdits, poussant alors le Seigneur de l’Humanité à envoyer Leman Russ, primarque des Space Wolves, attaquer Prosp...
5/5

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas lu un tome de cette qualité, Fulgrim avait pourtant mis la barre très haut. Avec Un Millier de Fils, McNeill nous sert là une de ses potions dont il a le secret. Sorcier diront certains, pour ma part la magie opère.

Némésis

La guerre des ombres
L’Hérésie d’Horus, tome XIII. Après les horreurs de Istvaan V, Horus déclare la guerre ouverte contre l’Imperium. Dans les ombres du palais de l’Empereur sur Terra, de puissants personnages se réunissent : leur plan consiste à envoyer une équipe d’assassins pour exécuter l’architraitre Horus et mettre un terme à cette guerre avant qu’elle n’embrase la galaxie. Mais ils ne peuvent savoir qu’un autre assassin est déjà en route, son attention tournée vers la mort de l’Empereur. Par l’auteur de La Fuite de l’Eisenstein, et Blood Angels Deus Encarmine et Blood Angels Deus Sanguinius.
3.5/5

Ce tome vaut ses 3 étoiles, car il est bon, mais il contient bien trop d’entorses fluffiques pour atteindre cette note. Je le recommande pour les avides de l’Officio Assassinorum mais uniquement pour sa première moitié. Le reste du roman est bon, et l’histoire est correcte mais pas digne de cet...

Le Premier Hérétique

Corruption
Au cœur des combats livrés à l’échelle galactique par la Grande Croisade, l’Empereur sanctionne les Word Bearers pour l’avoir glorifié comme un dieu. Accablés par ce jugement, Lorgar et sa légion se mettent à la recherche d’une nouvelle voie, dévastant monde après monde et déchaînant leur fureur et leur ferveur sur le champ de bataille. Leur quête les mène aux confins de l’univers matériel, où ils sont confrontés à des forces anciennes bien plus puissantes qu’ils n’auraient pu l’imaginer. Alors qu’ils cherchaient à éclairer l’Imperium, la corruption du Chaos s’empare d’eux, et débute alors ...
4.5/5

Pour son premier roman dans la saga de l’Hérésie d’Horus, Aaron Dembski-Bowden réussit son baptême avec brio. Le Premier Hérétique est le premier tome à lire.

Prospero Brûle

Les loups sont lachés
L’empereur est furieux. Magnus le rouge, Primarque de la Légion Thousand Sons, a fait une terrible erreur qui met en péril la sécurité même de Terra. Ayant pas d’autre choix, l’empereur charge Leman Russ, Primarque des Space Wolves, de l’arrestation de son frère sur Prospero, monde patrie des Thousand Sons. Cette planète des sorciers ne sera pas facile à conquérir, mais Russ et ses Space Wolves ne sont pas facilement décourager. Avec la colère dans son cœur, Russ est déterminé à apporter Magnus à la justice et provoquer la chute de Prospero.
2.5/5

Mitigé entre une expérience de narration/description/immersion fabuleuse et un choix scénaristique de mystère inintéressant. Prospero Brûle est un roman à lire au calme, sans aucune attente malgré son titre racoleur et son synopsis travesti.

L'Âge des Ténèbres

Après sa trahison sur Istvaan, Horus entame sa campagne contre l’Empereur dans une guerre intergalactique dont l’enjeu n’est autre que Terra. Mais la route qui mène à cette ultime confrontation entre père et fils est longue, sept années de secrets et de silences, de complots et de stratagèmes échafaudés qui auront des conséquences d’un bout à l’autre de la galaxie. La vérité sur l’histoire oubliée des plus sombres années de l’Hérésie est sur le point d’être dévoilée, et avec elle des révélations qui secoueront l’Imperium jusque dans ses fondations. L’Âge des Ténèbres ouvre un nouveau chapit...
3.5/5

Beaucoup d’anecdotes et de fluff, un recueil qui rehausse le niveau et qui reste abordable par le néophyte. Un bonne pause dans la saga avec de très bonnes surprises.

Les Morts Oubliés

La vérité est à l'intérieur
La galaxie s’embrase. Les primarques loyaux à l’Empereur se préparent à affronter le Maître de Guerre Horus et ses légions renégates sur les sables noirs d’Istvaan V. Des heures aussi sombres annoncent des événements nouveaux et encore plus terribles, et lorsque l’astropathe Kaï Zulane se retrouve dépositaire d’un secret menaçant de faire basculer l’équilibre du conflit, il lui faut prendre la fuite. Aux côtés d’une mystérieuse bande de renégats, il plonge dans les bas-fonds meurtriers de Terra elle-même, traqué tel un criminel par ceux à qui il faisait autrefois confiance. Face à la trahis...
4/5

Pour résumé, si vous aimez vraiment l’univers de W40K et donc la Science-fiction, vous aimerez l’aventure de Kai, bien différente de ce à quoi nous sommes habitués néanmoins. Personnellement, il fait désormais partit de mon TOP 5 de l’Hérésie d’Horus. Si vous ne jurez que par le bolter et l’Ast...

Délivrance Perdue

Les fantômes de Terra
Depuis la désolation du Massacre du Site d’Atterrissage, un corbeau s’envole... Corax s’est enfui d’Istvaan V avec ce qu’il reste de la Raven Guard. Brûlant d’impatience de retourner au front pour faire payer à Horus sa traîtrise, le primarque décide de reconstruire sa légion. De retour sur Terra, Corax suit les indications de l’Empereur et découvre la génétech qui mena à la création des premiers Space Marines. Sur Délivrance, Corax commence grâce à cette technologie à reconstruire son armée. Il lance ensuite une attaque contre les Emperor’s Children, baptême du feu pour ses nouveaux soldat...
4/5

Délivrance Perdue est une vraie bonne pioche, faisant avancer la trame de l’Hérésie d’Horus, tout en saupoudrant le tout de fluff et d’instants magiques. Gav Thorpe au sommet...

La Bataille de Calth

Et ils ne connaîtront pas la peur
Et ils ne connaîtront pas la peur.
4/5

Un bon roman qui en plus prend certains risques liés à sa construction narrative. Un choix audacieux, pour une bataille qui l’est tout autant. Dan Abnett nous offre ici bien plus que de simples joutes entre Space Marines, peut être pour plaire à un public anti-Ultramarine, profitons-en dans ce cas.

Les Primarques

Créés par l’Empereur à sa propre image, les primarques se sont longtemps considérés comme des princes parmi les hommes, et comme les maîtres de leur destinée. Ils ont mené leurs légions de space marines de victoire en victoire à travers toute la galaxie, et aucun ennemi de l’Imperium n’a jamais été capable de résister à leur fureur. Pourtant, au coeur de cette fratrie légendaire, les graines de la trahison ont été semées il y a bien longtemps, avant même que ne commence l’Hérésie d’Horus…
4.5/5

Un recueil qui fait le lien avec de nombreux autres romans, du fluff à foison et quatre excellentes nouvelles. Que demande le peuple ? Encore plus !

Pages