Le ReclusiamCritiques des publications et Ebooks Warhammer 40 000 de la Black Library
Navigation
Navigation

Tomes - L'Hérésie d'Horus

L’Ascension d’Horus

Les graines de l'hérésie sont plantées
Nous sommes au trente-et-unième millénaire. Grâce à la bienveillance de l’Empereur Immortel, l’Imperium s’étend d’un bout à l’autre de la galaxie. C’est un âge d’or, fait de découvertes et de conquêtes. Mais à la veille de la victoire, l’Empereur quitte le front, passant les rênes de la Grande Croisade à son fils favori, Horus. Promu Maître de Guerre, Horus l’idéaliste saura-t-il mener à bien les desseins de l’Empereur ? Sa promotion sèmera-t-elle les graines de l’hérésie dans le cœur de ses frères ? L’Ascension d’Horus est le premier chapitre de la saga épique de l’Hérésie d’Horus, une gue...
5/5

Dan Abnett est à la hauteur des espérances avec ce premier tome, il n’aurait pas pu faire mieux. Ce n’est pas de si tôt que l’on retrouvera un livre aussi prenant et équilibré dans la saga.

Les Faux Dieux

Où l'hérésie prend racine
La Grande Croisade qui a emmené l’humanité dans les étoiles se poursuit. L’Empereur a confié le commandement de ses forces à son fils favori, Horus, le Maître de Guerre. Pour autant, tout n’est pas pour le mieux au sein des armées de l’Imperium. Horus est toujours l'objet de la jalousie et du ressentiment de ses frères primarques. Affaibli par une blessure reçue sur la planète Davin, il doit aussi affronter ses démons intérieurs. Les tentations offertes par les forces du Chaos auront-elles raison de sa volonté ? Le conte épique de l’Hérésie d’Horus continue avec cette suite à L’Ascension d’...
4/5

Un second livre qui tient ses promesses et qui ravira tous les fans. McNeill ralentirait-il le rythme pour nous permettre de reprendre notre souffle avant le grand final ? Je ne saurais le dire …

La Galaxie en Flammes

Où l'hérésie se révèle
Rétabli de ses graves blessures, le Maître de Guerre Horus lance les forces triomphantes de l’Imperium contre le monde séditieux d’Istvaan III. Les rebelles sont rapidement écrasés, mais la trahison d’Horus est révélée lorsque la planète est bombardée d’ogives virales et que les Space Marines se tournent les uns contre les autres, frère contre frère, dans la plus déchirante bataille imaginable. La première trilogie de cette saga épique s’achève de manière explosive, alors que l’Hérésie d’Horus se dévoile.
4/5

La Galaxie en Flammes clôture la trilogie avec succès, mais certains détails auraient mérité plus d’attention, le livre souffrant d’être un peu court.

La Fuite de l’Eisenstein

L'hérésie s'étend
Ayant été témoin du massacre des forces impériales sur Istvaan III, le capitaine Garro de la Death Guard s’empare d’un vaisseau et part vers Terra informer l’Empereur de la trahison d’Horus. Endommagé par des tirs ennemis, l’Eisenstein se retrouve à la dérive dans le Warp, la dimension des Puissances de la Ruine. Garro et ses hommes arriveront-ils à survivre aux appétits du Chaos et à avertir l’Empereur avant que les desseins d’Horus ne s’accomplissent ?.
3.5/5

Ce quatrième roman est une bonne suite, renouvelant l’intérêt du lecteur grâce à son ambiance. Après, dispensable ou pas, c’est à vous de juger.

Fulgrim

Portrait d'une trahison
Nous sommes au trente et unième millénaire, et l’Humanité est à l’apogée de sa puissance. Tandis que la Grande Croisade menée par le Maître de Guerre continue de conquérir la galaxie, Fulgrim, primarque des Emperor’s Children, lance ses guerriers au combat contre un infâme adversaire extraterrestre. Dans le sang de cette campagne pousseront les graines qui mèneront cette fière légion à la trahison, et lui feront emprunter les voies de la corruption la plus sombre. En prélude au Massacre du Site d’Atterrissage sur Istvaan V, Graham McNeill relate la déchéance tragique de Fulgrim dans ce nouv...
5/5

Une réussite totale pour McNeill, un tome qui ne décevra personne et dont le niveau sera difficile à égaler dans cette saga.

Le Retour des Anges

Loyauté et honneur
Un nouveau voile est levé sur l’Hérésie d’Horus, cette guerre civile qui, il y a dix mille ans, faillit mettre à bas l’Imperium de l’Humanité. Ce volet explore la sombre et mystérieuse histoire de la légion des Dark Angels et de son primarque, Lion El’Jonson. Lorsque la flotte impériale redécouvre la planète Caliban, l’Empereur et son fils égaré sont enfin réunis. Mais alors que les Dark Angels d’hier et d’aujourd’hui rejoignent la Grande Croisade, le destin est en marche et changera à jamais Caliban, son peuple, et la Légion.
2.5/5

Un roman assez inégal, qui sera apprécié par les vétérans mais décevant pour ceux qui ne connaissent pas encore tout la complexité des Chapitres de L’Adeptus Astartes.

Légion

Secrets et mensonges
Un grand conflit s’annonce, et il engouffrera l’Imperium de l’Humanité. Les Space Marines de l’Alpha Légion, la dernière et la plus insondable de toutes les légions Astartes, arrivent sur un monde dévoyé pour y soutenir l’Armée impériale dans une campagne de pacification contre des forces étranges et incompréhensibles. Mais quelles sont leurs motivations ? L’Alpha Légion est-elle digne de confiance, et quel camp choisira-t-elle quand la grande guerre débutera ? Les allégeances vont être mises à l’épreuve, et les manœuvres d’une organisation xenos révélées, alors que le destin de l’Humanité ...
4/5

Un roman spécial mais tellement efficace. Abnett nous fait voyager entre conspiration et destiné immuable mais par cet aspect, il risque d’en frustrer plus d’un. Avant je n’aimais pas particulièrement l’Alpha Légion, après ce roman, j’en suis fan!

La Bataille des Abysses

Mon frère, mon ennemi
Alors que la nouvelle de la trahison d’Horus se répand, la Grande Croisade cesse sa progression alors que les primarques et leur légion décident de leur allégeance, loyaux envers l’Empereur, ou rejoindre la rébellion et les rangs d’Horus. Alors que le Maitre de Guerre déploie ses forces, des Astartes loyalistes apprennent que la légion Word Bearers a envoyé urne flotte vers Ultramar, le monde natal de la légion des Ultramarines. A moins qu’ils ne parviennent à l’intercepter et la détruire, les Ultramarines risquent de se voir porter un coup dont ils ne pourront jamais se remettre. La Batail...
3.5/5

Un très bon roman qui relève le niveau global de l’Hérésie d’Horus, mais qui ne lui apporte pas grand chose à proprement dit, hormis une aventure épique de Space Marines contre Space Marines, le tout magnifiquement exploité par Ben Counter.

Mechanicum

Le savoir, c'est le pouvoir
Alors que les flammes insidieuses de la trahison se répandent dans l’Imperium, Horus commence à mobiliser les forces qui lui sont loyales et complote afin de corrompre ou d’anéantir ceux qui tentent de s’élever contre ses projets. Un combat s’engage, un combat pour le cœur et l’âme des forces impériales dans lequel l’Astartes, l’armée impériale, les légions Titaniques et bien d’autres encore vont être entraînés, avec ou sans leur consentement. Dans ce récit aux proportions épiques, Graham McNeill nous plonge dans l’histoire de la guerre civile qui déchira Mars et qui fut à l’origine du Mech...
4/5

Un roman très bien écrit et passionnant. Il est à lire car il vous fera découvrir le Mechanicum ainsi que son sombre alter ego, sans oublier une bonne dose de fluff non négligeable qui ravira les amateurs.

Chroniques de l'Hérésie

Nous sommes au trente et unième millénaire, et l’humanité s’est propagée à travers la galaxie. Quand Horus, le Maître de Guerre, se rebelle contre l’Empereur, la guerre civile qui s’ensuit manque de détruire l’Imperium. Le conflit fait rage sur des planètes entières, opposant les space marines à leurs anciens frères de bataille dans une lutte dont seule la mort est la véritable gagnante. Ce recueil de nouvelles raconte l’héroïsme et les tragédies de cette époque troublée, sous la plume des auteurs vedettes de l’Hérésie d’Horus : Dan Abnett, Graham McNeill, James Swallow, et bien d’autres.
2/5

Un recueil correcte dans l’ensemble, avec de l’originalité d’un côté et du classique de l’autre. Mais trop peu d’anecdotes à se mettre sous la dent, on aurait apprécié revoir un Loken ou une histoire sur Istvaan, tant pis…

Pages